BIENVENUE, JE T’ATTENDAIS

Extrait de Ecouter les femmes

Titres

  • BIENVENUE, JE T’ATTENDAIS

BIENVENUE, JE T’ATTENDAIS

 

J’ai parcouru le monde entier
Pour te chercher au bout d’un rêve
J’ai vu couler mes blancs voiliers
J’ai vu se fâner tant de fleurs

Cent fois j’ai cru te reconnaître
Mais l’illusion était si brêve
Cent fois tu n’étais qu’un peut-être
Rien de plus qu’un hasard du cœur

Bienvenue, je t’attendais
Bienvenue, je te connais
Prends ta plaçe dans ma vie
Et commençons notre histoire

Mais si l’amour te fait peur
Je te ferai la tendresse
J’inventerai des bonheurs
Aux couleurs de ta jeunesse

Mais si l’amour te fait peur
J’aurai toutes les patiences
T’avoir au chaud dans mon cœur
Est déjà ma grande chance

A te chjercher obstinément
J’ai brûlé tant et tant de nuits
Contre l’ennui, contre le temps
Je m’inventais des paradis

Aucune étoile, aucun soleil
N’a pu briller vraiment sans toi
Mes rêves mouraient au réveil
Tu vas les rallumer pour moi

Bienvenue dans ma maison
Bienvenue dans mes chansons
Notre hiver est bien fini
Il nous suffira d’y croire

Mais si l’amour te fait peur
Je te ferai la tendresse
J’inventerai des bonheurs
Aux couleurs de ta jeunesse

Mais si l’amour te fait peur
J’aurai toutes les patiences
T’avoir au chaud dans mon cœur
Est déjà ma grande chance…

Ad lib…