IL N’Y A PAS D’ÂGE

Extrait de Ecouter les femmes

Titres

  • IL N’Y A PAS D’ÂGE

IL N’Y A PAS D’ÂGE

 

Ce serait dommage
Un coup de foudre qui tourne court:
Il n'y a pas d'âge
Pour le bonheur et pour l'amour.
C'est la vie
Qui t'appelle
Quand il dit:
«Tu es belle!»,
Réponds-lui
Qu'il est beau lui aussi…

Sur ton visage,
Je vois renaître un vrai sourire,
Il n'y a pas d'âge
Pour la romance et le désir.
Laisse-toi emporter
Vers un ciel insensé,
Les années
Ne t'ont pas condamnée.

Tu l'as connu hier,
Et vous avez dansé
Sur des slows d'après-guerre,
Serrés.

Il t'a dit des mots tendres,
Tu t'es laissée un peu
Prendre
À son jeu...

Le paysage
De l'avenir devient plus clair:
Il n'y a pas d'âge
Pour se séduire et pour se plaire,
Va rêver,
Cœur battant,
Retrouver
Tes vingt ans,
Tant de femmes voudraient en
Faire autant.

Pour ce voyage
Où la tendresse est de retour,
Il n'y a pas d'âge
Si Cupidon compte à rebours,
Laisse faire,
Laisse dire:
La lumière
Qui t'attire,
Elle est pure, c'est l'azur, le plaisir.

Vous partirez demain
La main dans la main,
Joyeux
Comme des gamins...

Ce serait dommage
Que cette histoire, ne dure pas toujours,
Il n'y a pas d'âge
Pour le bonheur et pour l'amour.
C'est la vie
Qui t'appelle,
Quand il dit:
«Tu es belle!»,
Réponds-lui
Que tu l'aimes toi aussi...

Ce serait dommage…
Ce serait dommage…

C'est la vie
Qui t'appelle,
Quand il dit:
«Tu es belle»,
Réponds-lui
Qu'il est beau lui aussi…

Réponds-lui
Que tu l'aimes toi aussi…